Home > LABORATOIRES

60 ans de technologies améliorées en précision de climatisation ...

La norme ISO 17025: 2017 exprime les «Exigences générales pour la compétence des laboratoires d'essais et d'étalonnage», où les exigences techniques demandent que la zone de travail soit adaptée à contenir les équipements utilisés et à l'exécution des activités.

La norme spécifie les conditions ambiantes qui doivent être contrôlées (température, humidité et éventuellement d’autres) car elles peuvent influencer le résultat de l'activité.

Le contrôle des conditions ambiantes (température, humidité relative et autres variables) doit garantir la qualité et la continuité de fonctionnement des activités de laboratoire et favoriser l'accréditation du laboratoire.

Les résultats des différentes analyses de laboratoire réalisées sur des échantillons qui présentent des caractéristiques de produit variables sont comparables et reproductibles seulement s'ils sont réalisés dans un ambiante qui présente des conditions thermohygrométriques standard conformes aux normes nationales et internationales.

Pour un laboratoire dédié à l'exécution de mesures dimensionnelles, comme dans le domaine métrologique, il est clair que la température représente une grandeur fondamentale pour obtenir des incertitudes de mesure contenues ; il suffit de penser que, dans le calcul de l'incertitude de calibrage des jeux de cales, la contribution de la température est à la troisième place en importance après la contribution des type d'échantillons utilisés et au comparateur.

Pour plus d'informations, consultez le blog: "LABORATOIRE METROLOGIQUE ET SALLE DE CMM: Mesures utiles pour le contrôle de la TEMPERATURE".

En phase de conception, le dimensionnement basé sur les charges thermiques et le choix des systèmes basés sur les performances de conditionnement de précision sont des éléments significatifs pour obtenir les objectifs fixés, afin de minimiser les incertitudes de mesure.

Selon la norme ISO 1, la température de référence est de 20°C (égale à 68°F ou 293,15 K) par rapport à laquelle les mesures géométriques des objets doivent être exprimées et mesurées.

Une salle de métrologie demande des paramètres de 20 ± 0,5°C pour la température et 45 + 5% pour l'humidité relative, en conséquence certaines charges structurelles et d'isolation sont nécessaires pour réduire les gradients thermiques dans l’espace et dans le temps à l'intérieur de la zone contrôlée; ce choix permet de diminuer les couts d’exploitations de l’installation et le bien-être physique des personnes qui travaillent dans la salle.

L'équipe technique spécialisée de Branca Idealair propose le développement de laboratoires conditionnés de l’A à la Z, en incluant toutes les activités nécessaires à la préparation des locaux conditionnés, clé en main.

Laboratoire Branca Idealair

Voici quelques caractéristiques particulières des laboratoires Branca Idealair :

CIRCUIT DE L'AIR
Après le traitement, l'air est introduit dans le laboratoire par des systèmes de dislocation, avec un faux plafond ou des canaux de distribution d'air appropriés, en garantissant une vitesse d'entrée inférieure à 0,15 m/s, où une vitesse apte pour des applications de métrologie et de mesure (par exemple les salles de pesée avec balances de précision).
En présence de sources de chaleur et d'irradiations chaudes, infrarouges et / ou solaires avec des charges thermiques élevées à l'intérieur du laboratoire, la réduction du gradient thermique horizontal est assurée par l'aspiration contrôlée des flux d’air convectifs vers le plafond.
La dissipation thermique générée par l'éclairage à l'intérieur du laboratoire est éliminée par le système de conditionnement pour assurer un contrôle précis de la limite supérieure d'humidité relative utilisée comme préchauffage actif; l'éclairage est faite avec des plafonniers à LED qui réduisent au minimum les émissions de chaleur et les gradients thermiques.

DISTRIBUTION D'AIR
Il est faite par l’entremise d’un faux plafond en aluminium avec action thermo-absorbante pour garantir la plus grande uniformité des conditions de température et d'humidité relative en tous points du laboratoire et une récupération simultanée de l'énergie à compensation comme post-chauffage.
Diffusion avec vitesse inférieure à 0,15 m/s tangente aux parois, récupération des mouvements convectifs de l'air chaud du plafond avec élimination des stratifications et prélèvement de l'air de recirculation vers les parois du canal de retour sous le faux plafond.

CONTRÔLE ET PERFORMANCES AVANCÉES
La régulation des performances dans le circuit frigorifique est modulante et n'implique aucun arrêt du compresseur. L'élément de roulement fonctionne en régulation proportionnelle par des vannes motorisées avec commande électronique et des solénoïdes d’interception.
Les performances des systèmes de chauffage et d'humidification sont activées par des relais statique qui assurent une grande fiabilité dans le temps et d’excellentes performances dans les modes de régulation en ‘close-control’.
Le contrôle des valeurs de température (°C /°F) et d’humidité relative (%) est effectuée par un écran IHM Touch-screen 7’’ (TFT) avec résolution de lecture au centième (0,01°C pour la température et 0,01 % pour l'humidité relative).
L'utilisation de valves proportionnelles modulantes, sans des contraintes mécaniques pour la ‘laminage’ du fluide réfrigérant, assure une grande stabilité, contrôle et fiabilité dans le temps.
Les évaporateurs avec détente directe en cuivre permettent d'empêcher le phénomène de réduction de l'oxydation par contact entre les ailettes et les bobines, qui est générée par effet galvanique entre des différents conducteurs (par ex. cuivre/aluminium) en présence d'eau de condensation qui recherche d'ions.

FILTRATION DE L'AIR
Système de filtration final avec un rendement élevé, par une unité de ventilation interne, permet de capturer tous la poussière et toutes les charge bactériennes concentrées (légionelle, penicillium, alternaria, cladosporio, aspergillus, thermoactinomyces candidus etc.), qui sont nocifs pour le système respiratoire de l'être humain, conformément aux exigences de la circulaire du ministère du Travail français et de l'AIISA pour les régions italiennes.

Purification d'eau avec des systèmes d'osmose inverse sans aucun type de régénération.

DÉSINFECTION ET STÉRILISATION D'AIR
‘UVC Emitter’, pour prévenir la propagation de maladies infectieuses causées par des bactéries (y compris la tuberculose, Legionella, E. coli et coqueluche) et des virus (y compris le rhume, la grippe, la rougeole, la rubéole, la varicelle, la variole, le SRAS et l’aviaires). Châssis en acier inox inoxydable, couvercle réfléchissant en aluminium avec finition miroir pour assurer une réflexion de 85% environ des rayons à 254 nm de longueur, alimentateur électronique classe P2 de type rapide avec un facteur de puissance supérieur à 0,95 et capacité de conversion supérieure à 75%, filtres de suppression RF et EMI. Le tube de l'émetteur a un rendement très élevé, il est du type cathode chaude et produit une bande UVC de 250-260 nm.

MODE DE FONCTIONNEMENT
Fonctionnement NORMAL ou ECO avec programmation par écran ‘Touch screen’ pour les périodes quotidiennes et hebdomadaires.

ÉCONOMIE D'ÉNERGIE
La récupération d'énergie de la chaleur sensible et de la chaleur latente par des flux croisés d'air de renouvellement et d'air expulsé est possible grâce au récupérateur de chaleur spécial qui permet de réduire la consommation d'énergie, en particulier pendant les saisons froides, en agissant comme préchauffage ambiance.

cookie policy. By closing this banner, scrolling this page, clicking a link or continuing to browse otherwise, you agree to the use of cookies.